WebRTC et les NAT

WebRTC ("Web Real-Time Communication") réunit plusieurs avancées significatives en vue de permettre des communications audio et vidéo, de poste à poste, en utilisant des versions récentes de certains navigateurs web : – une API ("Application Programming Interface") Javascript est en cours de développement, – divers navigateurs web implémentent cette interface, et des systèmes WebRTC commencent à être utilisés. Tous les ordinateurs, tablettes, smartphones, sont équipés d’un navigateur web. WebRTC permettra donc de telles communications sans avoir besoin, comme c’est . . . → Read More: WebRTC et les NAT

Les NAT dynamiques et les NAT statiques

NAT est l’acronyme de "Network Address Translation". Les NAT sont des règles mises en œuvre par les routeurs qui raccordent les réseaux locaux (d’entreprises ou de particuliers) à internet. Ces NAT indiquent aux routeurs comment modifier les en-têtes des paquets qui les traversent. De tels réseaux locaux, utilisant par hypothèse IPv4, ne disposent généralement pas d’adresses publiques IP en aussi grand nombre que les postes (et éventuellement les serveurs) situés dans ces réseaux. Dans un tel réseau local, les . . . → Read More: Les NAT dynamiques et les NAT statiques

Le protocole SDP

Il s’agit ici de résoudre les problèmes que peut rencontrer une communication de point à point, entre deux postes A et B, chacun d’eux hébergé dans un réseau local raccordé à internet par une passerelle faisant office de routeur. Par hypothèse, ces postes n’utilisent aucune NAT statique, et cette communication doit donc utiliser des NAT dynamiques. De telles NAT dynamiques peuvent avoir été créées auparavant par des connexions initiées par chacun de ces postes, dans le cadre de la . . . → Read More: Le protocole SDP

Les protocoles STUN et TURN

Le protocole STUN

STUN est l’acronyme de deux protocoles successifs : – le premier STUN, "Simple Traversal of User Datagram Protocol (UDP) Through Network Address Translators (NATs)", fut spécifié en 2003 par la RFC 3489. Ce premier STUN est parfois appelé "STUN classique"; – le second STUN, "Session Traversal Utilities for NAT" est spécifié en 2008 par la RFC 5389, qui a rendu obsolète la RFC 3489. L’acronyme STUN a été volontairement conservé à l’identique, et les "serveurs . . . → Read More: Les protocoles STUN et TURN

e-Caria : Catégories

e-Caria : Mots-clés